Arrête ton char, Bruce !

superwoman

Dimanche matin sur la Croisette noire de monde. Forcément, les biceps de Rocky, Terminator, Indiana Jones et autres armes fatales bien tankées ça attire la foule.  L’occasion d’une balade dominicale avec Flick et Fluck, histoire de remplacer leur séance Dragons tombée aux oubliettes par la découverte d’autres spécimens, plus tout frais mais tout aussi bestiaux.

Fluck ne lâche pas l’affaire : « N’empêche que j’avais envie de les voir dans leur palais, les Dragons moi, c’est pas cool ! »

Moi (écrasée de culpabilité) : « Ecoute, maman a même fait une pancarte ! Mais ça n’a pas marché ! » (Je repense à  Doinel, qui lui a dégoté des entrées pour le Tommy Lee Jones ! Il était tellement content qu’il criait inlassablement « Fabienne Tabard, Fabienne Tabard !! » Allez comprendre !!!)

 Fluck  (à qui on ne la fait pas): « Mouais. Du coup on regarde les « mossieurs » avec les gros bras sur le char. Mais on peut pas aller leur parler ? »

 Moi  (pédagogue): « Ben non, ils défilent, c’est tout !  C’est pour nous donner envie d’aller voir leur film ! Ils sont super forts, à eux seuls ils battent tout le monde, on les appelle les Expendables »

 Fluck (relou) : « Mais je veux pas aller voir leur film, moi, c’est un truc de garçons, je veux juste leur parler ! »

 Moi (légèrement, mais alors très légèrement agacée) : « Et moi je te dis qu’on ne peut pas leur parler. Mais où tu vas en courant. ATTENDS !!! »

 Fluck (filant plus vite que l’éclair): « Regaaaaarde mamannn, il y en a un à pied ! Tu vois qu’on peut leur parler : MOnsieuuuuuuuuuur ??? Ohé MOnsieurrrr ? Vous jouez dans le film ?????? »

 Le CRS (un vrai !) : « Qu’est ce que tu veux petite ? Pourquoi tu dis ça ? »

 Fluck : « Ben parce que vous avez les bras aussi gros que les « mossieurs » sur le char ! »

 Moi  (écarlate face à l’uniforme, qui ressemble d’ailleurs plus à Bruce qu’à Willis) : « Fluck, excuse-toi auprès de Bruce, du Monsieur !  »

 Le CRS (flatté, gonflant la poitrine) : « Mais non Madame, mais non, pas de souci.  Héhéhé. Non, je ne joue pas dans le film, mais j’aurais pu, hein ! En fait, je suis un vrai policier. Je veille sur la sécurité des gens. Regarde, petite, nous sommes nombreux ! Il y a beaucoup plus de policiers que d’habitude pendant le Festival, c’est parce qu’il y a beaucoup plus de monde à protéger! »

Rapide regard circulaire de Fluck, qui constate la recrudescence d’uniformes autour d’elle :

« Ah mais oui, il y en a plein comme vous !  Ah ben ça compte pas alors, parce que les Expendables, eux, ils sont super forts  et ils ont pas besoin d’être beaucoup pour dégommer tout le monde, c’est maman qui l’a dit! »

 Moi : (…)

 Le CRS (dépité, son rêve hollywoodien en miettes) : « Euh… Bon. Allez Madame, circulez ! »

Y’a pas à dire, ma chérie, s’il y en a une qui mérite sa place sur ce tank, c’est bien toi !

expendables photo

 

Publicités

2 réflexions sur “Arrête ton char, Bruce !

  1. Pingback: Montée des marches et Cannes glacée | Vous reprendrez bien un peu de festival ?

  2. Pingback: Booooonne Fête-ival mamannnnn !!! | Vous reprendrez bien un peu de festival ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s