Le jour où j’ai rencontré deux pros du cinéma (1/2)

spiderC’est fait, voilà le premier week-end du Festival. Un soleil radieux chauffe le cœur des festivaliers, Cannois et autres touristes. Et il y a toujours autant de monde devant le Palais des festivals. On y trouve des chasseurs d’images, de souvenirs et d’autographes, solidement liés à leurs escabeaux, comme nous l’expliquait Amélie. On y croise surtout des centaines de jeunes (et moins jeunes) gens avec une carte en plastique autour du coup. Qu’ils soient là pour vendre, acheter, ou écrire sur des films, ils font vivre le Festival en même temps qu’ils viennent y travailler.

Fidèle à mon habitude de fureteur en rase-motte, j’ai eu la chance de tomber pied à pied avec deux d’entre eux. Emmanuelle Spadacenta et Aurélien Allin m’apprennent qu’ils sont respectivement rédactrice en chef et rédacteur en chef adjoint du magazine Cinemateaser. Quelle chance !

teaser

Il faut dire que le cinéma et les teaser, ça me parle immédiatement. Cette envie de mettre l’eau à la bouche, d’annoncer sans trop en dévoiler… C’est tout un art ! Prenez l’exemple de ce teaser, qui présente avec brio (avec qui ?) de jolies vidéos de l’INA sur « Des présidents d’exception ». Superbe, non ?

Mais revenons à nos journalistes ciné. Emmanuelle et Aurélien n’ont pas énormément de temps, alors je vais faire vite pour tenter d’en savoir plus sur le pourquoi du comment de leur présence ici.

Pour Aurélien, c’est le dixième Festival en tant que journaliste ; c’est le neuvième pour sa collègue Emmanuelle. Ensemble, pour le mag Cinemateaser, ils m’apprennent qu’ils couvrent cette année leur quatrième rendez-vous cannois – sans compter une première édition 100% numérique, uniquement sur leur site internet.

« C’est le summum de l’année pour tous les journalistes ciné, lance sans détour Emmanuelle, on voit beaucoup de films très intéressants et dans un temps réduit. On rencontre des gens, on voit, on écrit, on discute sur des films : on ne fait que ça pendant dix jours ! On est comme dans une bulle irréelle… »

Aurélien acquiesce : « C’est le Saint-Graal ! Ici on retrouve plusieurs festivals, plusieurs cinémas, et plusieurs films qu’on aurait pas forcément vus ailleurs. A titre personnel, une partie de ma culture ciné a été faite grâce à Cannes. »

Aurélien Allin ne tarde d’ailleurs pas à m’apprendre qu’il est né ici, et que c’est en tant que jeune Cannois qu’il a commencé à arpenter les marches du Palais. Nostalgique d’un temps où le Festival était peut-être plus accessible, il se souvient d’un jour de mai où il avait croisé et échangé avec l’immense Ben Kingsley, qui venait de sortir à pieds du Majestic… « Ces rencontres, cette proximité, c’est l’ancien Cannes. Il existe de moins en moins, sauf pour quelques événements, comme l’arrivée dimanche de l’équipe d’Expendables 3 sur la Croisette… Dans un TANK ! »

Mais rien d’anormal, pour Emmanuelle, dans ce changement de « philosophie » : « Ici, tout le monde est stressé, il y a beaucoup de pression, tout est très cadré, donc ça peut paraître plus sérieux mais on est aussi là pour travailler. »

En écoutant ces mots, je comprends que le temps de tout le monde, à Cannes, est compté. Déjà, une nouvelle projection presse s’annonce. Bientôt, une nouvelle montée des marches. Nous continuons cependant à discuter, et j’ai encore beaucoup de choses à vous raconter sur le passionnant métier de journaliste ciné à Cannes.

La suite, au prochain numéro… Avec plus d’anecdotes, de témoignages, de vécu… Bref, du cinéma comme on en lit rarement !!!

Si c’est pas du teaser, ça !!!

Publicités

Une réflexion sur “Le jour où j’ai rencontré deux pros du cinéma (1/2)

  1. Pingback: Le jour où j’ai rencontré deux pros du cinéma (2/2) | Vous reprendrez bien un peu de festival ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s