Un Festival, des Cannois

spiderNous y sommes. Demain, le 67e Festival de Cannes prendra son envol. Il me semble que c’était hier que les premiers pronostics sur les éventuels films en compétition étaient échangés. Hier encore que ces mêmes films étaient, pour certains, confirmés. Hier enfin que toute la ville piaffait d’impatience, scrutant avec un œil fébrile le compte à rebours officiel. Aujourd’hui, et même si le film de clôture n’a toujours pas daigné se faire connaître, nous y sommes. C’est la dernière ligne droite, l’heure de prendre le dernier métro, le moment de se caler dans les starting-blocks.

Arnold Swarzenegger, qui sera sur le tapis rouge avec toute sa bande d’Expendables ce dimanche 18 mai, nous expliquerait qu’il s’agit d’un dernier rempart. Dernier rempart contre l’ennui, la monotonie et la grisaille du quotidien. Le Festival de Cannes arrive, tenez-vous prêts, c’est pour demain. Vingt-huit heures plus tard, à quelques minutes près, le coup d’envoi sera donné. Vingt-huit heures plus tard, une douce folie se sera emparée de Cannes, de sa Croisette, de ses rues, de son air.

Il y aura alors mille façons de vivre cet événement rare, précieux, et que le monde entier nous envie. Assister à des projections (comme les accrédités Cannes Cinéphiles), patienter avec carnet d’autographe et/ou appareil photo devant le tapis rouge, déambuler et simplement profiter d’une dizaine de jours où le temps semble s’arrêter. Pour certains, car pour d’autre il accélère, tourbillonne, virevolte.

Au cœur du Festival, je veux essayer de rencontrer des Cannois qui le vivent à leur manière. Des Cannois d’une vie, d’une semaine, d’une journée ; des fidèles au poste accrochés à leur chaise de camping, des touristes amusés et « qui passaient par là », des fanatiques de cinéma. Je veux prendre dans ma toile ces observateurs, ces expérimentateurs, ces festivaliers ordinaires qui vivront un Festival extraordinaire. Tous ceux-là, et d’autres, et vous, et moi.

On va être bien, tous ensemble, pendant cette dizaine.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s