De l’influence des dragons sur l’humeur pré-festivalière

superwoman Salut, moi c’est Sam (« Samantha » pour les grands soirs et pour ma mère). Bon, ok, on est là pour parler de Festival. Ben vous savez quoi ? À J-5, je peux vous dire qu’il est partout le Festival : dans l’air, dans la rue, dans les médias, sur les murs… et même dans mon salon !

Imaginez une fin d’une journée de boulot magnitude 7 sur l’échelle de Richter. Vous rentrez chez vous en enchaînant sans perdre le rythme, en vrai marathonienne du quotidien, avec une seule idée en tête : ce soir, c’est MA soirée, c’est MON plateau repas devant MA série. Ahhhhh, nous y sommes. Flick et Fluck ont fait leurs devoirs/ont mangé/sont douchés/ sont couchés. L’Homme est allé voir un match chez un copain. Je suis lovée sur mon canap, vidant le peu de temps de cerveau disponible qu’il me reste devant les aventures médico-amoureuses (ou amoureuso-médicales ??) d’une bande de beaux gosses.  Hypnotisée par une déclaration d’amour poignante sur fond d’appendicectomie et de musique sirupeuse, je ne vois pas la petite tête passer la porte à dix minutes de la fin de l’épisode.

dragon

FLUCK : Maman ? Mamannn ? MAAAAMAAAAANN ???

MOI (d’une voix distraite) : Hein ? Quoi ? Oui ma chérie, qu’est-ce que tu veux ?

FLUCK: T’as vu, il y a Dragons 2 au Festival de Cannes ! Tu sais, c’est la suite de Dragon 1, quand le petit garçon vivait dans un village et que tout le monde se battait contre les dragons et que même lui il a réussi à en apprivoiser un et que même…

MOI (la coupant, toujours accrochée à mon appendicectomie) : Oui, OK OK ma chérie, super !

FLUCK : On ira, hein maman, on ira au Palais des Festivals voir Dragons 2 ??

Moi (légèrement agacée, j’ai raté la réponse de l’amoureux transi) : Je ne sais pas ma chérie. Je me suis inscrite au tirage au sort de la Mairie. On verra si on gagne des places. Va te coucher.

FLUCK : Mais mamannn. Maaaamaaaaaaannnn. Tu m’écoutes ? Dis, si on gagne pas ?

MOI : (bon sang, je n’ai pas vu si l’appendicectomie avait réussi !! Zen, j’ai dit que ce soir je resterai zen) : Hein ? Mais j’en sais rien moi, c’est pas grave, on gagnera peut-être des places pour un autre film, on essaiera de les échanger ! Au lit !

FLUCK (dubitative) : Ahhh. Bon. Oui mais maman ? Mamannn ? MAAAAAMAAANNNNN ? Si tu gagnes,  tu gagnes deux places ?

MOI (désormais totalement perdue dans les dialogues entre les blouses blanches. Au bord de l’explosion) : OUI, si je gagne, je gagne deux places, et donc ????

FLUCK (triomphante) : et ben tu vois si tu gagnes deux places ça ira pas non plus parce qu’on peut pas y aller tous seuls avec Flick, hein, il nous en faut trois pour que tu viennes avec nous. Alors, tu vois !! Alors, hein, qu’est-ce que tu dis de ça ??

MOI (hystérique, face au générique de fin qui défile) : J’EN DIS QUE SI TU NE VAS PAS AU LIT TOUT DE SUITE JE VAIS TE MONTRER CE QUE C’EST QU’UN VRAI DRAGON !!!!

Non mais !! Je vais t’en donner du Festival de Cannes, moi, à neuf ans ! Et attention les gosses, hein, faut pas trop chauffer maman !! Qu’est-ce qu’ils repassent déjà à laQuinzaine des réalisateurs ?

Ah oui, Massacre à la tronçonneuse !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s